Stress et Insomnies.jpg

Il est 4 :00 du matin, après avoir sombré dans une période de sommeil nécessaire suite à une journée intense, votre corps se réveille et le cerveau se remet en marche, malgré vous. Les idées tournent sans raison, sans fil conducteur, …. Vous refaites la réunion du matin, vous pensez à ce mail important que vous avez omis de faire, vous refaites à nouveau la liste du prochain ravitaillement alimentaire que vous allez faire demain sans oublier … , … et c’est reparti pour un tour …

Insomnies 05 BD.jpg

Les Insomnies

Il existe 2 types d’insomnies :

  • L’insomnie passagère : elle est liée à une situation ponctuelle. Elle peut durer plusieurs semaines.

  • L’insomnie chronique : la difficulté à dormir pendant au moins 3 nuits par semaine, jusqu’à au moins 1 mois.

L’insomnie est le symptôme d’une difficulté rencontrée. Elle n’est pas une maladie. En cela, on peut la rapprocher de la fièvre qui n’est que le révélateur d’une anomalie de fonctionnement organique.

Les facteurs psychologiques, comme le stress ou les inquiétudes, jouent aussi un rôle important. Ils compteraient pour 50 % de tous les cas d’insomnie.

N’oublions pas également les conséquences liées à notre environnement ou notre alimentation : le bruit, la chaleur, une consommation importante de caféine ou d’alcool, le travail en horaires décalés, … peuvent avoir des répercussions sur la qualité de notre sommeil et sa régularité.

Nous ne sommes pas tous égaux face à ces problèmes de sommeil. Les plus accablés par le sujet sont très certainement les personnes qui n’arrivent pas à dire « non » par peur du regard de l’autre ou des conséquences que cela pourrait avoir sur leur travail. Ils jouent à « la cocotte-minute » tout au long de la journée, acceptent ce qui les rebute, ne se positionnent pas là où ils se sentent mis en danger, font un grand « oui » avec la tête là où leur cœur fait un énorme « non ».

Il y a également les passionnés, ceux qui omettent l’équilibre de leur quotidien, et qui sont prêts à tout pour réussir un challenge parfois inatteignable. On trouve ces cas chez les salariés, les chefs d’entreprises, mais également parfois chez certains étudiants qui se retrouvent face à un objectif souvent mis en place par leur entourage et auquel ils se trouvent prisonniers.

Insomnies et répercussions sur la santé

Elena Bizzotto nous indique dans le magazine Santé Magazine que « Se sentir stressé pendant de longues périodes peut avoir des répercussions sur la santé et entraîner, par exemple, une privation de sommeil. Le fait d'être souvent dans un état de vigilance accrue peut retarder le début de l’endormissement et stimuler des pensées anxieuses la nuit. Un sommeil insuffisant peut alors causer un stress supplémentaire. »

Notre sommeil varie en fonction de notre âge

 

«En vieillissant, le besoin de dormir diminue, le sommeil se raccourcit, se fractionne… Sa structure même se modifie : le sommeil lent profond représente 25 % de sa durée totale à 20 ans, mais seulement 4 à 5 % après 65 ans. Il est donc irréaliste de vouloir retrouver à 60 ans le sommeil de sa jeunesse. », explique le Pr Yves Dauvilliers, neurologue (CHU Montpellier) – Le Figaro Santé – 13 novembre 2012

 

… et en fonction de notre tempérament

Insomnies 08 BD.jpg
Insomnies 01 BD.jpg

Des problèmes de sommeil dus à certaines pathologies :

Attention ! Qui dit insomnies, ne dit pas nécessairement problèmes de stress ou d’environnement. Des pathologies peuvent également entraîner des troubles du sommeil. Parmi ces maladies, nous trouvons:

  • L’hyperthyroïdie,

  • La maladie d’Alzheimer,

  • L’apnée du sommeil,

  • Les douleurs en lien avec d’autres maladies tels que le cancer, la polyarthrite, …

  • Certaines maladies respiratoires,

  • La maladie de Parkinson,

Stress au travail et insomnies

 

Marie-Madeleine Sève, dans un article paru dans l’Express le 4 mai 2018 nous indique : « près d'un salarié sur trois (29%) interrogé par Sociovision pour l'institut de prévoyance Malakoff Médéric disait avoir ressenti des troubles de sommeil au cours des 12 derniers mois. Un taux élevé. Dormir est pourtant un temps de récupération incontournable pour le système nerveux. Or, les soucis d'ordre professionnel peuvent le perturber. La nuit, les idées sont toujours plus noires. »

Anne-Catherine Sabas est psychothérapeute et l’auteure de Triomphez de la souffrance au travail (éd. Bussière) : “ Si les pensées font le hamster dans notre tête, a fortiori la nuit, ça veut dire que notre inconscient cherche à résoudre ce que le conscient échoue à faire le jour. D’évidence, il nous est demandé plus de tâches dans un temps moindre. Le problème peut aussi être d’ordre relationnel : le boss ou le collègue a touché un point sensible, extérieur même au cadre professionnel. »

Insomnies 09 BD.jpg

Comment soulager les problèmes de sommeil … voire les guérir

Insomnies 04 BD.jpg

Les séances de soins énergétiques

Mon leitmotiv est la remise en bon fonctionnement du corps afin que celui-ci retrouve un mode opératoire harmonieux. Bien entendu, les problèmes de sommeil font partie du champ d’application du magnétisme.

En ré-harmonisant les espaces énergétiques au niveau digestif, cérébral et pulmonaire, le patient retrouve un rythme de sommeil plus régulier et une capacité de récupération plus importante.

Si l’on peut voir des effets immédiats après une séance de magnétisme, l’inscription à long terme dans notre organisme ne peut se réaliser qu’après plusieurs séances. Le nombre de ces séances est variable en fonction des personnes, de leur capacité à accepter le changement, de l’antériorité du problème ….

Les audio  de relaxation ou de méditation

Aujourd’hui, vous pouvez trouver une incroyable bibliothèque de séances de relaxation ou de méditation, notamment sur Youtube. L’objectif principal d’une méditation ou d’une séance de relaxation est de proposer à votre cerveau un exercice de concentration qui l’empêche de virevolter dans un océan de pensées.

Il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver dans cette myriade de propositions. Voici donc quelques conseils :

  • Toujours sélectionner un exercice avec une voix parlée : C’est elle qui va vous guider et permettre à votre cerveau de se focaliser sur le chemin à parcourir. Les  méditations audio avec uniquement de la musique n’offrent qu’un tapis confortable sur lequel il est plus aisé d’aller voyager dans le méandre des pensées.

  • Opter pour la bonne durée : rien ne sert de sélectionner des méditations trop longues qui, si vous n’êtes pas habitué  à ce type d’exercice  peuvent vous amener vers l’ennui. Mais attention également aux méditations trop courtes. Elles peuvent vous couper dans votre élan de lâcher-prise et vous demander de sortir prématurément de cet état agréable de calme et de concentration.

  • Ne pas refaire deux fois de suite une méditation qui vous a été profitable. En refaisant plusieurs fois de suite une même  méditation, votre cerveau va garder en mémoire le chemin parcouru sachant où cet exercice vous mène, en s’octroyant donc la possibilité de décrocher plus aisément. C’est la  même similitude  que l’on retrouve entre un conducteur qui se rend sur son lieu de travail pour la première fois et le trajet identique de cette personne qui s’y rend tous les matins depuis quelque temps. Dans le premier cas, nous sommes dans un état de vigilance accrue ; dans le second, notre esprit a la

Insomnies 03 BD.jpg

possibilité de papillonner comme bon lui semble car il a déjà préenregistré l’ensemble des informations nécessaires pour réaliser cette opération.  Si vous avez accroché sur un exercice méditatif qui a particulièrement bien fonctionné, enregistrez-le dans un fichier de favoris pour avoir la possibilité d’y revenir aisément quelques jours plus tard.

Réconcilier conscient et inconscient

 

Pour beaucoup d’entre nous, nos journées sont souvent très chargées. Nous avons perdu l’art de ne rien faire. En plus de nos occupations professionnelles ou domestiques, nos smartphones, tablettes, téléviseurs et autres ordinateurs nous maintiennent perpétuellement dans un état de fonctionnement cérébral.

Insomnies 06 BD.jpg

Pendant ce temps, notre inconscient a de moins en moins la possibilité de s’exprimer. Nous sommes de moins en moins à l’écoute de nos intuitions, de nos ressentis, de nos pressentiments.

Face à cette impossibilité de pouvoir communiquer clairement pendant la journée, notre inconscient contourne parfois le problème en venant nous importuner la nuit, quand notre mental est enfin au repos. Cela peut se faire par différents canaux. Les rêves sont un moyen de communication privilégié … mais qui peut chez certains venir chatouiller notre conscient pour lui transmettre l’information et entraîner alors un réveil inopportun.

Lors des séances de soins énergétiques, je suis amené régulièrement à proposer des exercices pour venir diminuer ce type de désagrément et retrouver une communication harmonieuse entre les différentes parties de notre être.

La cohérence cardiaque

Pour l’avoir testé personnellement, c’est à mes yeux une invention d’une grande simplicité et d’une efficacité incroyable notamment pour remédier aux difficultés de sommeil.

Pour en savoir plus, retrouvez l’article que j’ai écrit sur le sujet en suivant ce lien.